Gravier, Camille • 1916 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Date de l'unité documentaire 1916

Origine

Gravier, Camille (1896-1964)

Biographie ou histoire

Camille Jean-Baptiste Gravier, le grand-père maternel de la contributrice, est né le 15 octobre 1896 à Vennezey (Meurthe-et-Moselle). De la classe 1916, il est versé le 8 mai 1916 à la 10e compagnie du 416e régiment d'infanterie. Il participe aux combats du secteur de Chambrettes près de Verdun en décembre 1916. Camille Gravier se rappelle d'une scène qui l'a profondément marqué. Le 24 décembre 1916, Lucien Jacquot, un ami d'enfance et camarade de régiment, lui dit avant de monter au front : « Je ne te reverrai pas ». Celui-ci est tué le jour-même au bois des Caurières, près de Douaumont (Meuse). En 1917, Camille est gravement blessé par des éclats d'obus à l'avant bras droit et au poignet droit. Il est hospitalisé, réformé suite à sa blessure et sera pensionné de guerre. A la fin du conflit, Camille Gravier reprend son activité d'agriculteur malgré sa blessure au bras. Par ailleurs, il apprend à écrire de la main gauche. En 1956, il est pensionné à 75 %, puis en 1961 à 80 % à cause de graves séquelles comme en témoigne sa fiche matricule qui précise que « les mouvements d'extension des doigts sont impossibles, la préhension est presque nulle et sans force ». Il décède en 1964 à Laxou (Meurthe-et-Moselle).

Historique de la conservation

Contribution de Anne-Marie Boulanger (n° 131) du 24 janvier 2014.

Informations sur les modalités d'entrée

Prêt à usage.

Statut juridique

Archives privées

Descripteurs

Mot matière thésaurus : invalide de guerre
Contexte historique : Guerre 1914-1918
Cotes extrêmes : 100 Num 131

Sous-unités (1)