Fonds Charles Cournault • Sans date-1904 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Présentation du contenu

Le fonds Charles Cournault a été remis aux Archives municipales de Nancy par Christian Debize, professeur à l'Ecole nationale supérieure d'art de Nancy, en 1984. Il comprend, pour l'essentiel, des notes, manuscrits et publications qui ne reflètent malheureusement qu'une infime partie des activités de Charles Cournault.

Né en 1815 à Langres, mort à Malzéville en 1904, Charles Cournault est avant tout un artiste peintre. Elève de Nicolas-Toussaint Charlet et d'Eugène Delacroix, il est fortement influencé par ce dernier et par trois voyages en Algérie entre 1840 et 1846. Il en rapporta de remarquables croquis et dessins rehaussés d'aquarelles représentant des paysages, des monuments et des personnages. Entre 1847 et 1851, il noua des contacts plus étroits avec Delacroix, partageant la même fascination pour l'Afrique du Nord. Cette amitié se distança un peu lors de son installation définitive en Lorraine, à la suite de son mariage en 1852 avec Adélaïde Hamberger, dont la famille possède une propriété en bord de Meurthe. Cependant, Delacroix ne l'oublia pas et, lorsqu'il rédigea son testament, il lui légua sa collection d'objets marocains. En 1856, Charles Cournault transforme la maison familiale de Malzéville en habitation de style mauresque : la Douëra (petite maison en arabe). La maison abrita des collections orientales et d'archéologie, des peintures, des dessins et des objets de toutes sortes fut la demeure de trois générations de Cournault : Charles Cournault, son fils Abel, amateur de plantes rares, curieux de littérature et d'art, qui enrichit à son tour les collections familiales et Etienne, son petit fils, peintre sur verre, décorateur et graveur " arts décoratifs " qui s'établit définitivement à Malzéville en 1930 et y décéda en 1948.

Personnalité importante de la vie culturelle de Nancy dès 1858, artiste peintre, Charles Cournault fut également conservateur du Musée lorrain et apparaît comme l'un des meilleurs orientalistes de son temps. Mieux connu pour ses travaux archéologiques, il a rédigé, entre 1877 et 1897, de nombreux écrits sur des fouilles en Lorraine et les artistes lorrains des XVIe-XVIIIe siècles.

Le fonds a été classé par Thibaud Peter, stagiaire, en juin 2008. L'ensemble compte 19 articles et représente 0,70 ml.

Le 11 août 2008

D. Peter

Conservateur

Date de l'unité documentaire Sans date-1904

Description physique

Nombre d'éléments

19 articles

Métrage linéaire

0,70

Dépôt

Archives municipales de Nancy

Origine

Cournault, Charles (1815-1904)

Informations sur les modalités d'entrée

Don

Statut juridique

Archives privées

Communicabilité

Librement communicable.

Sources complémentaires

Sources internes

- Sous-série 2 R, Sciences, lettres et arts.

- 18 Z : Fonds de la Société Lorraine des Amis des Arts et des Musées

Bibliographie

- CLAUDE, H., « Les artistes lorrains " d'arts majeurs " dans la vie artistique nancéienne du dernier quart du XIXe siècle », Annales de l'Est, n° spécial, 2005, p. 41-49.

- HECRE, E., Les Orients de Charles Cournault, Metz, 2004.

- JOHNSON, L., « La collection Charles Cournault », Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français, 1978, P. 249-262

Rédacteur de la description

Julie Bedez

Date de création de la description

vendredi 26 novembre 2010

Date de dernière modification de la description

jeudi 4 mai 2017

Descripteurs

Sujet : artarts plastiques
Nom de personne : Cournault, Charles (1815-1904)

Cotes extrêmes

3 Z 1-19