1 Z

par Charles Gabriel, Victoria Ressmer, Maciej Koziej (stagiaires) et Daniel Peter ; sous la direction de Daniel Peter, conservateur

Présentation

Cotes extrêmes

1 Z 1-132

Intitulé de l'unité documentaire

Festival mondial du théâtre de Nancy

Date de l'unité documentaire

1963-1985

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

132 articles

Métrage linéaire

4,10

Dépôt

Archives municipales de Nancy

Origine

Festival mondial du théâtre de Nancy

Biographie ou histoire

A la fin des années 1950, de nombreuses troupes de théâtre universitaires européennes commencent à confronter leurs travaux, notamment en Allemagne, en Italie, en Pologne et en URSS. C'est également le cas en France où les échanges se réalisent essentiellement au sein de la fédération des théâtres universitaires de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF) proche du Parti communiste français. Tous ces échanges ont toutes un point commun : l'ancrage dans un humanisme de gauche socialisant. Ils sont une façon d'exprimer, par le théâtre, le refus de la guerre, non seulement la dernière, mais également celles qui se déroulent au même moment, à savoir les guerres de décolonisation ou la guerre du Vietnam. Ils sont le reflet d'un internationalisme un peu angélique et contestent l'ordre établi, celui du théâtre bourgeois , ou de l'enseignement académique du théâtre.

En 1958, Jack Lang fonde le Théâtre universitaire de Nancy, qui proposera rapidement des pratiques théâtrales parmi les plus actives et les plus innovantes du pays. En 1963, Lang invente à Nancy le Festival mondial du théâtre universitaire, événement qui entrera dans l'histoire du théâtre. Du 24 au 30 avril 1963, des troupes venues d'Allemagne, de Belgique, de France, d'Italie, des Pays-Bas, de Pologne, de Suède et de Turquie. Le succès est immédiat et l'expérience est reconduite l'année suivante. En 1964, onze autres pays se joignent à ceux de l'année précédente. De 1965 à 1968, le festival soulève de plus en plus d'enthousiasme auprès du public de Nancy. Robert Abirached, critique de théâtre dans Le Nouvel Observateur, écrit en 1965 : « Vingt-cinq troupes venues de vingt et un pays différents, un public d'une extraordinaire ferveur, et dans l'air, une fièvre croissante, communicative, autour du même objet : le théâtre ».

En 1968, le festival s'intitule désormais : le Festival Mondial du Théâtre. Les troupes ne sont plus invitées sur dossiers ou par recommandations, mais par un réseau de prospecteurs bénévoles qui sillonnent le monde pour aller dénicher la recherche théâtrale le plus innovatrice et la plus exigeante. 1968 est aussi la première année où le festival multiplie les lieux de représentation. Les spectacles se jouent désormais aussi hors les murs, dans les cafés, les gymnases, les brasseries ou sur les places. Cette transformation va s'étendre dans les années qui suivent, avec notamment la création de salles temporaires à Laxou (banlieue de Nancy), par les étudiants des Beaux-Arts de Nancy. Mais, en 1969, la ville de Nancy envisage de mettre fin au festival qu'elle perçoit comme une rencontre d' « enragés et de dangereux révolutionnaires ». Jack Lang parvient à en maintenir l'existence. D'année en année, la manifestation s'impose comme le premier festival de théâtre du monde. Avec, pour chaque rencontre, des centaines de comédiens, des dizaines de troupes venues de tous les pays du monde.

De plus en plus, le Festival de Nancy va être le point de rencontre d'un théâtre politiquement engagé et d'une recherche esthétique pointue. Parmi les artistes que le festival a contribué à faire connaître, on peut Jerzy Grotowski, Bob Wilson, Tadeusz Kantor, Kazuo Ohno, Shuji Terrayama, Pina Bausch... En 1972, Lew Bogdan remplace Jack Lang à la direction du festival, ce dernier étant nommé directeur du Théâtre de Chaillot. En 1984, le festival accueille le Théâtre des nations, un événement théâtral mondial annuel se déroulant sous les auspices de l'UNESCO. Nancy, Épinal et Metz ont ainsi « l'honneur » d'accueillir pour la première fois un festival international qui se déroulait jusqu'alors uniquement dans une capitale. Ce choix formait aussi une véritable reconnaissance de l'importance du Festival mondial du théâtre de Nancy. Mais cela ne permet pas de sauver ce qui était devenu une véritable institution. Déclinant depuis l'aune des années 1980, le festival va mourir définitivement en 1985. L'aventure du Festival mondial du théâtre de Nancy est indissociable des deux décennies qu'elle a traversé ; celles des utopies, autant politiques qu'artistiques.

Le Centre universitaire international de formation et de recherche dramatique (CUIFERD) est un établissement de formation et de recherche dans le domaine du théâtre issu du Festival de théâtre de Nancy, créé en 1965. De nombreuses personnes de théâtre (metteurs en scène, acteurs…) venues de pays du monde entier, y ont étudié. Le centre a accueilli comme stagiaires et boursiers des étudiants de culture et de formation diverses voulant faire la synthèse « entre les études littéraires et le théâtre vivant », encourageant la diversité des formes et entretenant des rapports constants avec le public.

Les archives du Festival et du CUIFERD sont parvenues en deux temps aux Archives municipales. Le 13 mai 1986, en effet, une assemblée générale extraordinaire du CUIFERD avait décidé de donner les archives du centre de formation à la ville de Nancy. Mais il semble qu'une partie des archives du Festival, voire tout, avait déjà été déplacé dans les locaux des Archives municipales afin de libérer les locaux du 14 rue Jeannot en 1984-1985. Les documents ont fait l'objet de nombreuses manipulations, mais leur classement a toujours été remis ! En 2005, l'ensemble représentait environ 44,10 ml. Une douzaine de mètres d'archives, des factures et des documents sans importance pour l'essentiel ont été détruits lors des inondations de 2012. Le reste des documents, soit 150 articles représentant près de 32 ml, a finalement été classé en deux temps au cours de l'année 2016. Dans un premier temps, deux vacataires, Victoria Ressmer et Charles Gabriel, ainsi qu'un stagiaire polonais de la ville jumelée de Lublin, Maciej Koziej, ont procédé à un récolement et à une reconnaissance des archives sous ma direction. Il s'agissait, notamment, de veiller à bien séparer les documents du Festival mondial du théâtre de ceux du CUIFERD. Dans un second temps, j'ai réalisé le classement définitif en épurant les différents groupes d'archives des innombrables doubles et pièces sans intérêt. Le fonds est complété par trois petits ensembles complémentaires provenant de personnes ayant travaillé pour la manifestation. Il s'agit du 338 Z : fonds Odile Régent (338 Z), du fonds Colette Michel-Flon (410 Z) et du fonds Lucienne Geoffroy (429 Z). L'ensemble du fonds du Festival mondial du théâtre comprend 132 articles et représente 4,20 ml.

29 décembre 2016

Daniel Peter

Conservateur

Historique de la conservation

Don de 1984-1986 (180 articles, 44,10 ml) ; traité en juillet 2016-décembre 2016.

Informations sur les modalités d'entrée

Don

Informations sur l'évaluation

Conservation définitive (132 articles, 4,20 ml) ; éliminations (40 ml) ; le fonds a été touché par les inondations du 21 mai 2012 (12 ml détruits).

Statut juridique

Archives privées

Communicabilité

Librement communicable

Sources complémentaires

Sources internes

- 338 Z : fonds Odile Régent (1965-1980) ;

- 410 Z : fonds Colette Michel-Flon (1964-1990) ;

- 429 Z : fonds Lucienne Geoffroy (1965-1984) ;

- Série W (versements de la direction générale, du service documentation et du pôle culture).

Bibliographie

- DEMERSON M. et GRÜNBERG R., Nancy sur scènes : au carrefour des théâtres du monde ([textes et documents réunis par Roland Grünberg et Monique Demerson), Nancy, 1984.

Rédacteur de la description

Daniel Peter

Date de création de la description

jeudi 15 décembre 2016

Date de dernière modification de la description

jeudi 2 août 2018

Descripteurs

Grand domaine de recherche : Culture à Nancy
Sous-domaine de recherche : Festival mondial du théâtre

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : 1 Z
Sous-titre : Festival mondial du théâtre de Nancy
Auteur : par Charles Gabriel, Victoria Ressmer, Maciej Koziej (stagiaires) et Daniel Peter ; sous la direction de Daniel Peter, conservateur

Déclaration de publication

Éditeur : Archives municipales de Nancy
Adresse : Nancy
Date : 2016

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-8.0 du lundi 27 novembre 2017 . Date de l'export : jeudi 2 août 2018 (13:16 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français