427 Z

par Vérifia Bougato, Lise Marie Kzink et Anne Verrier (stagiaires) ; sous la direction de Daniel Peter, conservateur

Présentation

Cotes extrêmes

427 Z 1-49

Intitulé de l'unité documentaire

Choeur des Cordeliers

Date de l'unité documentaire

1902-2015

Description physique

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

49 articles

Métrage linéaire

1,02

Dépôt

Archives municipales de Nancy

Origine

Choeur des Cordeliers

Biographie ou histoire

En 1958, les dirigeants de la SNCF sollicitent Gilbert Chocat pour fonder une chorale au sein de l'entreprise. Gilbert Chocat, instituteur à l'école Braconnot de Nancy, accepte la mission. Il anime un petit groupe qui répète dans les locaux de l'école, située non loin de la chapelle des Cordeliers, d'où le nom de Chœur des Cordeliers.

Gilbert Chocat, passionné de musique, sait transmettre cet amour intense avec fougue et enthousiasme. Petit à petit, la chorale s'étoffe et prend de l'ampleur : elle participe à l'opéra Carmen de Georges Bizet, dirigé à l'Opéra de Nancy par R. Benzi, et à de nombreux concours. Formation reputée, elle prête volontiers son concours lors de distributions de prix, de fêtes diverses, d'inaugurations. Elle chante, aux côtés de l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, L'Enfance du Christ de Berlioz, le Stabat Mater de Poulenc, entre autres.

En 1990, Gilbert Chocat cède la baguette à Joëlle Gros, qui reprend la direction du chœur avec maîtrise et talent. Le chœur donne de nombreux concerts prestigieux avec orchestre. Rappelons le Messie de Haendel, le Déluge de Saint-Saëns, des pièces de Ropartz, les Danses Polovtiennes du Prince Igor de Borodine avec l'orchestre de Volgograd, et son apothéose, Un Requiem allemand de Brahms.

Après ces années bien remplies, à son tour Joëlle Gros quitte la tête de la formation et c'est Emmanuel Viroux qui reprend le flambeau. Chef passionné plein de talent, dynamique, il compose, et parmi ses oeuvres, il a proposé, pour fêter le jubilé de la formation, une messe opéra interprétée par le chœur et l'orchestre des Cordeliers, Une voix de France. Il a également composé pour le chœur La messe des Cordeliers qui a été créée en 2013 dans la chapelle des Cordeliers, ainsi que de nombreux arrangements pour la formation.

Les archives du chœur ont été données aux Archives municipales de Nancy le 2 décembre 2015. Elles ont traitées dans le cadre de l'accueil de stagiaires (projet tutoré) de l'IUT Charlemagne, licence professionnelle fonds iconograhiques et audiovisuels, par Rifia Bougato, Lise Marie Kzink et Anne Verdier en janvier-mars 2016. Le fonds comprend 49 articles et couvre 1,02 ml.

Le 17 février 2017

Daniel Peter

Conservateur

Historique de la conservation

Don du 2 décembre 2015 (50 articles, 2,10 ml) ; traité en janvier-mars 2016.

Informations sur les modalités d'entrée

Don

Informations sur l'évaluation

Conservation définitive (49 articles, 1,02 ml) ; éliminations (1,08 ml).

Statut juridique

Archives privées

Communicabilité

Librement communicable.

Rédacteur de la description

Daniel Peter

Date de création de la description

mercredi 1 février 2017

Date de dernière modification de la description

vendredi 5 mai 2017

Descripteurs

Sujet : formation musicalemusiqueartartiste
Nom d'organisation : Choeur des Cordeliers

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : 427 Z
Sous-titre : Choeur des Cordeliers
Auteur : par Vérifia Bougato, Lise Marie Kzink et Anne Verrier (stagiaires) ; sous la direction de Daniel Peter, conservateur

Déclaration de publication

Éditeur : Archives municipales de Nancy
Adresse : Nancy
Date : 2016

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 8-4.5 du jeudi 16 février 2017 . Date de l'export : lundi 21 août 2017 (11:21 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français